La Bourse attire toujours plus de petits actionnaires

19/04/2021
Thumbnail [16x6]

De début janvier à la fin mars 2021, quelque 772.000 particuliers ont acheté ou vendu des actions, soit un plus haut niveau depuis un an.

Le nombre d’épargnants intervenant sur les marchés d’actions est resté « à un niveau élevé » au premier trimestre, selon les chiffres de l’Autorité des marchés financiers (AMF). Le flux régulier de nouveaux investisseurs a augmenté, tandis que les volumes de transaction ont atteint un niveau historique. De début janvier à la fin mars 2021, quelque 772.000 particuliers ont acheté ou vendu des actions, soit un plus haut niveau depuis un an. Les trois premiers mois de l’année ont aussi été favorables aux ETF, avec 111.000 investisseurs, loin cependant du record enregistré au premier trimestre 2020 (147.000).

« Le premier trimestre 2020 avait connu une forte activité et un afflux d’investisseurs particuliers pendant les turbulences sur les marchés, sans dépasser le pic atteint à l’automne 2019 au moment de l’introduction de la Française des Jeux (FDJ), qui avait rencontré un franc succès auprès des investisseurs de détail », souligne l’AMF. Plus de 600.000 investisseurs particuliers ont réalisé au moins un achat d’actions au cours du trimestre écoulé, près du double des niveaux observés en 2019, à l’exception du quatrième trimestre.

Le nombre de nouveaux investisseurs, n’ayant jamais passé d’ordre jusqu’ici ou étaient inactifs depuis janvier 2018, s’est quant à lui élevé à 70.000, en progression par rapport aux deux trimestres précédents.